Les succes de l'agroécologie cubaine... et nos echecs

Conférence à l'invitation du Forum Social 67, le 20 janvier 2018 à Strasbourg (1 heure 30)


Agroecologie: pourquoi ça marche à cuba?

Conférence donnée à l'ESIAT de Tunis, Institut tunisien d'agronomie, à l'invitation de l'organisation ALBA Malta North Africa - 1 novembre 2017 (37 minutes)

Conférence donnée au Salon de l'Agriculture de Tunis (SIAMAP) le 4 novembre 2017, à l'initiative de l'ALBA North Africa (30 minutes)


Definir le vivant a la lumiere du marxisme

Conférence de Guillaume Suing organisée par l'Université Populaire de Saint Dizier - 13 mai 2017


biologie et marxisme: un conflit enfin résolu?

Conférence de Guillaume Suing, auteur de "Evolution: la preuve par Marx" (Editions Delga, 2016)  dans le cadre du séminaire "Marx au vingt-et-unième siècle" organisé par Jean Salem et Remy Herrera.

15 octobre 2016, Paris 1 - Sorbonne


Dialectique de l'évolution

Rencontre débat organisée par la Librairie Tropiques, Rue Raymond Losserand, Paris, autour du livre "Evolution: la preuve par Marx" (Editions DELGA, 2016) en mai 2016, avec Guillaume Suing et Aymeric Montville, éditeur.

La théorie moderne de l’évolution, compromis temporaire entre darwinisme de tendance matérialiste et génétique de tendance idéaliste, est en « crise de croissance », à l’heure où les généticiens de laboratoire eux-mêmes ne croient plus à la définition classique que l’on donne au gène, et lui préfèrent une prometteuse « épigénétique »…

Depuis l’époque de Darwin et de Marx, une tradition de critique des nouvelles théories scientifiques par les marxistes, s’est perdue entre les dérives lyssenkistes et le révisionnisme inconsistant d’un Althusser par exemple, laissant, comme à chaque « crise scientifique », l’ombre du créationnisme obscurantiste refaire surface.

Pour Guillaume Suing il s'agit donc, à la lumière des dernières avancées de la biologie, de proposer à la critique une grille d’interprétation des faits nouveaux dans une définition réellement « matérialiste dialectique » de la vie, rendant son évolution aussi nécessaire que ses capacités à résister aux changements.